« Si une attention devait définir l’univers artistique d’Aurélie, cette attention serait la délicatesse.

Ici, le grave et la douceur se côtoient, flirtent ensemble dans une infinie pudeur et une subtile tendresse sans voyeurisme aucun.

Là, les notes, les mots et la voix s’harmonisent comme des couleurs puis les couleurs, les cadrages s’harmonisent comme des notes.

C’est poétique, sensible, sincère…

Coeurs de pierre, s’abstenir ! »

F. Sforza